Author Topic: Vert paradis  (Read 4528 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline ger4o

  • Community Manager
  • *
  • Posts: 9
  • Karma: +0/-0
    • View Profile
Vert paradis
« on: January 25, 2011, 02:34:55 PM »


"Papa, c`est une beauté surnaturelle, s`écria Alamarin, le maître du premier navire impérial qui a débarqué sur la côte de la province, qui plus tard, il baptisera le" Vert Paradis"- un grand honneur par lui-même – le souverain de l`empire Ayar.
Après que la première vague des émigrés commencent de vivre de la côte et sur le continent ont commencé à voyager les navires avec les cales pleines à craquer de trésors, des ressources précieuses et des épices, pas longtemps avant que l`empereur, en vertu de la pression de ses conseillers, a ordonné de commencer la colonisation complète sur les terres, debout à l`ouest de la Montagne infinie.
Des milliers de demandeurs de la vie, de nouvelles richesses et des aventures, aidés en grande partie par la flotte impériale ont procédé à la conquête de ce nouveau monde sans jamais penser à toutes les conséquences que leur expansion imprudente peut entraîner.
Et les conséquences sous la forme d`indigènes extrêmement violentes et sanguinaires, pas prêts à renoncer à leurs terres sacrées des envahisseurs, bientôt frappés sur les têtes d`envahisseurs et aussi de ceux qui ont envoyé eux de gagner cette terre au nom de l`Empire Ayar.
D`innombrables hordes de cannibales, qui étaient accompagnés par une sorte encore plus cauchemardesque d`humanoïdes, ainsi que des araignées géantes, jetés dans la jungle épaisse et une nuit ont attaqué et pris absolument toutes les villes et des fortifications.
Mais c`était le moindre problème des hommes de colonie.
Ceux qui n`avaient aucune chance de mourir au combat, ont été ramenés à terre pour voir leurs navires pour la dernière fois avant de se diriger plus profondément dans la jungle et d`être sacrifiée pour le vrai maître du Vert paradis .
Et qui est ce maître - ne saura que celui qui est venu à sa rencontre et rester en vie à nous dire.